Res Musica

Mon 11 Jun 2012

GENS ET AXELROD REVISITENT BERLIOZ ET RAVEL

John Axelrod impose un accompagnement léger, transparent, énergique mais jamais brutal.  Il s’avère en parfait accord avec l’expression du chant. Le chef américain combine le sens des couleurs, la maîtrise de la structure et la culture du style. Ainsi, son Berlioz sonne  « moderne »  et fougueux, et son Ravel nous transporte dans un monde de rêve orientalisant, sans que cela vire au technicolor. La performance de l’Orchestre National des Pays de la Loire force le respect  avec des vents très affutés et « français » dans leurs timbres.


Pierre-Jean Tribot